fbpx

Fraichement débarqué de Brest où il était en fin de contrat, Jean-Charles Castelletto était ce jeudi en (visio) conférence de presse. L’ancien Brestois, qui s’est engagé pour trois saisons, est revenu sur son choix et ses objectifs sur les bords de l’Erdre.

Après trois saisons du côté de Brest (85 matchs), le défenseur de 25 ans voulait voir autre chose : « J’ai passé de belles années à Brest mais j’avais fait le tour. Je voulais voir autre chose et je n’étais pas contre l’idée de rester en Bretagne. » Titulaire à 22 reprises la saison dernière (sur 28 matches de L1), il aura fort à faire cette fois avec la concurrence de Pallois et Girotto, qui paraissent indéboulonnables. Natif de Clamart (92) il s’est montré ravi de pouvoir évoluer au stade de la Beaujoire, qu’il a d’ailleurs déjà fréquenté dans son enfance : « J’ai eu la chance de voir un match à la Beaujoire plus jeune. Mon père a vécu à Nantes donc je connais un peu. Il y a une bonne ambiance, le public aime son équipe et pousse les joueurs ».

« Christian Gourcuff, un entraineur qui fait progresser »

Défenseur rapide et bon relanceur, il vient à Nantes avec l’intention de progresser : « Je dois me montrer plus malin dans les duels, me focaliser sur ceux qui servent l’équipe. Je dois aussi améliorer mon jeu long et mon pied faible, j’ai envie de travailler ». Pour ce faire il pourra compter sur le coach Christian Gourcuff, dont il admire la philosophie : « C’est un entraineur qui fait progresser ses joueurs. Il est assez strict, Ça va m’aider à progresser ».

Jules GUILBAUD