fbpx

Plus que la saison à venir, le Nantes Basket Hermine de Jean-Baptiste Lecrosnier se projette jusqu'en 2022 avec pas moins de six prolongations au compteur et un recrutement chirurgical. Après Xavier Forcada, c'est le rookie Josh Ayayi qui serait sur les tablesses nantaises.

Une salve de contrats prolongés avait donné le ton fin mai , avec en tête comme à ses habitudes d'éclaireur le capitaine Gary Chathuant. Comme une promesse d'aller au bout des efforts consentis cette saison, Thibaut Desseignet, Terry Smith et  René Rougeau suivaient le mouvement en paraphant de nouveaux contrats les amenant à  porter le maillot nantais jusqu'en 2022... 

La question était de savoir si l'ailier MVP e la finale de LeadersCup Ludovic Negrobar allait lui aussi préserver un peu plus la synergie crée ces derniers mois ... et avoir le plaisir de rejouer avec son ami espagnol Xavier Forcada, première recrue effectuée par le Nnates Basket Hermine sur le poste de meneur. Et le longiligne numéro 7 continuera bien à jouer les poils à gratter face aux défense de Pro B, ce dernier donnant son accord pour une troisième saison. Souvent loué pour ses qualités de travail et sa convivialité par son coach, ce joueur au parcours atypique n'a eu cesse de progresser cette saison et sera certainement une nouvelle option de choix dans le jeu mis en place par Jean-Baptiste Lecrosnier. Une bonne nouvelle n'arrivant pas seule, l'expérimenté point de fixation dans la peinture et rebondeur prolifique Abdel Sylla (30 ans ; 2,04 m) a vu son contrat prolongé d'une année, soit 2022.

Un secteur intérieur qui , donc , aura toutefois besoin de renfort pour compléter le trio Rougeau - Négrobar - Sylla, puisque l'armoire à glace Maodo Nguirane s'envolera ver sun autre projet. Le site spécialisé BeBasket annonce que le NBH en effet aurait fait le choix du rookie Josh Ayayi (22 ans ; 2.01m), qui vient tout juste de boucler ces 5 années de cursus universaitaire à South Alabama. Ce Californien au passeport nigérian s'engagerait ainsi en France pour sa première expérience professionnelle au terme d'une ultime année de NCAA plutôt réussie (14,6 points à 56% aux tirs, 7,2 rebonds et 1,3 passe en 32 minutes ; 3e meilleur rebondeur et 8e meilleur marqueur de l'histoire de son université). Un profil dense, athlétique et mobile qui pourrait donc être l'atout jeunesse dynamite de l'attaque nantaise.

Quant à la jeunesse formé à Nantes, les deux piliers qu'auront été Louis Gibey et Harvey Gauthier seront eux aussi de la partie à la rentrée, le second se voyant même offrir un contrat pro stagiaire pour les deux ans à venir!