fbpx

Nouveau marqueur fort de la volonté du président Thierry Brochard à insuffler sérénité et continuité au coeur du Nantes Basket Hermine, ce dernier a annoncé aujourd'hui la prlongation jusqu'en 2022 du coach principal Jean-Baptiste Lecrosnier et de son adjoint Maxime Chiron. 

 

Il a été celui portant à la force d'une volonté sans limite un effectif jusqu'à une magnifique finale de playoffs en 2017, reprenant la barre du navire après l'arrêt pour raison de santé de Franck Collineau. Une montagne gravit jusqu'à sa cîme sans pour autant y planter le drapeau de la montée dans l'élite. Ne conservant toutefois pas les rênes à la rentrée, confiées alors à Neno Asceric, Jean-Baptiste Lecrosnier allait devenir l'option "pompier" toute trouvée pour de nouveau reprendre en main le groupe après le limogeage durant l'hiver 2017-2018 du technicien serbe. Mais il s'agissait bien de la dernière fois puisque le Rennais ne quittait plus la casquette de coach principal, construisant son staff et son équipe dans les mois suivants. Avec un exercice 2019-2020 à marquer d'une pierre blanche pour son caractère unique , en mode ascenseur émotionnel allant de cette victoire en Leaders Cup et ce coup d'arrêt COVID les privant de playoffs, instaurer un maximum de stabilité sur le long terme est devenu "une priorité. Nous avons signé des prolongations de joueurs jusqu'en 2022. Alors il nous semblait évident qu'il en soit de même pour les hommes qui ont créé la dynamique de cette équipe", sourit Thierry Brochard.

Un plaisir non dissimulé, également, du côté des deux intéresser s'unissant autour d'une seule et même voix pour confirmer "la vision commune partagée avec les dirigeants et le bonheur de pouvoir se projeter sur le long terme dans le travail à effectuer avec un groupe ne subissant que de légers ajustements. Maintenant, on a juste terriblement hâte de reprendre!"

Côté jeunes, cela bouge aussi!

Une accession finalement validée à l'étage supérieur pour le collectif de N3 porté notamment par les jeunes Louis Gibey et Harvey Gauthier , fraîchement intronisé stagiaire pro à l'instar de Guillaume Eyango paraphant un contrat aspirant de 3 ans. Des éléments " à potentiel , mais surtout très structurés et à  la tête solide" que Lecrosnier (rappelons-le fût en chage du centre de formation nantais) se réjouit de voir évoluer chez les "Grands" .

Et la pépinière NBH ne manquera pas , encore, d'évoluer, un Manceau peu en cacher un autre... Après l'arrivée à la tête du centre de formation de Matthieu Donnard (ex MSB entre autres) suite au départ d'Arnaud Tessier vers Limoges, c'est Sébastien Duval qui posera ses valises dans la cité des ducs.  Entraîneur de l'équipe fanion de la JALT Le Mans évoluant en Nationale 2, le technicien a mis fin à son aventure mancelle pour rejoindre le NBH où il sera en charge des cadets nationaux et des U18 France.