fbpx

Après leur nul inaugural à Bordeaux (0-0), place aux Crocos ! Près de 6 mois plus tard, les Canaris vont donc retrouver La Beaujoire, avec un public clairsemé certes, mais évidemment toujours aussi passionné. A quelques heures du coup d’envoi, retrouvez les dernières infos autour de cette affiche dominicale.

Le contexte :

5 mois et 29 jours plus tard, revoilà les Canaris dans leur nid. Une éternité à l’échelle du football, puisque le dernier rendez-vous disputé au Stade Louis-Fonteneau remonte au 1er mars dernier, avec une défaite à la clé (0-1, face au LOSC). Contexte oblige, il faudra s’adapter, et le décorum habituel subira de sérieux ajustements : mesures barrières dès le parking, marquages au sol, spectateurs masqués et conduits par groupes de 10 personnes à leurs places par des stadiers etc. A 15 heures précises, au moment où M. Hakim BEN EL HADJ sifflera le début des hostilités, ce sera sous les yeux uniquement de 5000 « privilégiés », cette jauge ne pouvant actuellement être dépassée (3.700 supporters et 800 VIP).

 

L’adversaire :

Cela ne s’invente pas : l’exercice 2019-2020 avait été stoppé net quelques heures avant la réception… du Nîmes Olympique sur les bords de l’Erdre (initialement programmée mi-mars). Bis repetita donc, sauf que cette fois on apercevra bien les Crocos nîmois, qui viennent de s’offrir le scalp des Brestois, en ouverture (4-0, aux Costières). Pas forcément rassurant, d’autant qu’il y a un antécédent… Lors de sa dernière visite, le NO avait été clinique, marquant à 4 reprises… sur 4 frappes cadrées (succès nîmois 4-2 à La Beaujoire, en février 2019). Pas d’emballement toutefois, puisque les hommes de Jérôme Arpinon viseront cette saison encore le maintien, afin d’envisager une quatrième saison consécutive en Ligue 1.

 

Ils ont dit, en conf’ de presse…

Jérôme Arpinon (coach du NO) : « On a plus d'expérience. Ce n'est pas que l'on avait peur de tout le monde mais avant on voyait les autres plus forts. Maintenant on ne se sous-estime pas et on se dit que ça va être un bon match »

Marcus Coco (FCN) : « On a confiance en notre jeu, on a mis des choses en place. On a beaucoup bossé pendant plusieurs semaines. Pour ce week-end, on n’a pas de doute. On n’aura pas de crainte. On est prêt à tout donner face à Nîmes ».

 

Côtés stats…

  • Le FC Nantes reste sur 3 matches sans victoire en L1 (1 nul et 2 défaites)
  • 2 des 3 dernières confrontations entre Nantes et Nîmes ont offert moins de 1,5 but
  • La saison passée, le FC Nantes faisait match nul à la mi-temps dans 71,43% de ses rencontres disputées à La Beaujoire
  • Le FC Nantes a remporté 8 de ses 10 derniers matches à domicile contre Nîmes en L1 (1 nul, 1 défaite)

 

A la TV…

La rencontre sera diffusée en direct sur la nouvelle chaîne de Mediapro, Téléfoot (coup d’envoi à 15h)