fbpx
Eliminées de la Champions League au terme d’une phase de groupe où elles auront croisé les Championnes du Monde en titre de Conegliano, Burmazovic et ses partenaires ont toujours su appréhender Europe et Hexagone, sans que l’un n’influe sur l’autre. Cap désormais à 100% sur la LAF…
 Elles ont déroulé pour boucler le mois à la maison en ce jour « bonus » du 29 février, balayant France Avenir 24 (3-0). Un cadeau d’une année bissextile pour le public de Mangin, mais surtout une pierre essentielle en vue de garantir la meilleure place possible, à quelques encablures maintenant des play-offs !
Le sprint final est désormais lancé, au triple galop, car les grosses écuries sont dans les starting-blocks, alors que la phase régulière connaitra son dénouement le 28 mars. En haut de tableau, la lutte fait rage, au cœur d’un top 5 homogène (Mulhouse, Nantes, Cannes, Le Cannet et Béziers). Derrière, un fossé est certes creusé, mais il ne faut pas omettre que des outsiders sont prompts à tous les exploits (les inattendus Vandoeuvre Nancy, Marcq-en-Barœul, Venelles et le résistant Saint-Raphaël).
Cyril Ong : « Bonifier l’expérience Champions League en championnat »
En alternant les rotations et les performances entre les joueuses, ayant trouvé l’homogénéité que bien des groupes lui envient, le VB Nantes a toutes les raisons de croire qu’il conservera son statut de dauphin… et même plus si affinités ! En mars, un ultime rendez-vous domestique s’invitera au programme : la réception du Cannet, pour un duel qui promet ! En amont, attention au déplacement chez des Raphaëloises qui restent toujours en lice pour décrocher leur billet dans le top 8.
Délestées par la force des choses des voyages sur le Vieux Continent, toutes les énergies seront désormais concentrées sur cette quête du Graal… « Je suis vraiment fier de mes joueuses », avouait Cyril Ong, au lendemain de l’élimination européenne face à l’ogre Conegliano (0-3), mi-février. « J’espère que l’on va bonifier tout cela en championnat désormais, que cela nous aura fait grandir individuellement comme collectivement. Cette équipe a toujours mis du cœur en Champions League, s’est battue et je pense que les filles donneront tout pour y retourner. Maintenant, on va se concentrer sur les play-offs, travailler et tout faire pour s’inviter en finale… ». Suivez le guide !