fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Le FC Nantes est en bonne voie pour s’attacher les services du défenseur central Jean-Charles Castelletto (Stade Brestois), qui devrait passer sa visite médicale en début de semaine.

L’international camerounais (1 sélection) a refusé de prolonger son contrat se terminant le 30 juin dans le Finistère, malgré l’insistance des dirigeants bretons et une revalorisation salariale à la clé.
Athlétique (1,85 m, 76kg) et dans la force de l’âge (25 ans), Castelletto devrait devenir la première recrue estivale des Jaune et Vert, paraphant vraisemblablement un contrat de 3 ans.

L’arrivée dans le dossier de l’agent Mogi Bayat, souvent caractérisé de « directeur sportif officieux » du FC Nantes, aurait permis de convaincre le Brestois. Formé à l’AJ Auxerre et international français des U16 aux U20 (il a notamment évolué avec Kingsley Coman ou encore Thomas Lemar sous le maillot tricolore), Jean-Charles Castelletto a d’abord fait ses armes en Ligue 2, avec l’AJA. Passé dans la foulée par la Belgique (Mouscron, Bruges), il a redonné un véritable élan à sa carrière en s’inscrivant dans le projet brestois, à l’été 2017 (pour 3 ans). Artisan de l’accession du SB29 en Ligue 1 en 2018-2019, Castelletto a découvert l'élite lors du dernier exercice, et dans le costume de cadre, signant une saison complète (22 titularisations, 1 but). En championnat, il est tout simplement l’axial sur lequel Olivier Dall’Oglio s’est le plus appuyé.

Un complément de choix au tandem Girotto-Pallois

Lors de son mandat finistérien, le défenseur a connu l’ère Jean-Marc Furlan, puis celle d’Olivier Dall’Oglio, deux entraîneurs qui affectionnent la possession et le jeu vers l’avant. Fin 2018, il avouait déjà avoir nettement progressé, notamment tactiquement, dans les colonnes du Télégramme : « J’ai appris à prendre plus de risques, à me rendre disponible quand les milieux ou latéraux ont besoin de moi ». Ses atouts sont mesurables à la lecture de ses stats cette saison en L1 : 85% de passes réussies et 62 duels aériens gagnés.

En débarquant à La Jonelière, Jean-Charles Castelletto s’invitera dans la concurrence (et le turnover), au cœur d’une défense centrale composée du solide tandem Girotto-Pallois. Le natif de Clamart le sait : pour s’imposer, il va falloir confirmer, mais son profil semble idéal pour devenir une 3e option crédible dans l’axe. Début 2020, Gourcuff a par exemple pu le constater : il manquait un élément constant en charnière, lors de la blessure de Pallois…
Polyvalent, Castelletto a également déjà évolué en tant que latéral droit ou gauche, à Auxerre notamment, ce qui permettrait éventuellement de multiplier les options concernant son positionnement. Il devrait s’engager libre dans les prochains jours avec les Canaris, les dirigeants nantais signant là une très belle opération pour entamer leur mercato…

 

Simon Legentil et Paul-Emile Moullec

OUVERTURE SEPTEMBRE 2020
LE PREMIER
CENTRE DE FORMATION
100% JOURNALISME
À NANTES
TU VEUX DEVENIR JOURNALISTE ...
Pour tout renseignement :
contact@cnj44.fr
Téléphone :
09 67 60 15 54
Slider