fbpx

C’était attendu : le visage de l’effectif 2020-2021 était appelé à très sensiblement évoluer. Pendant le confinement, le NRB a donc procédé à de nombreux ajustements, à commencer sur les postes clés. Le point sur le groupe.

Après l'inoubliable capitaine Shona Thorburn et les deux MVP de la Ligue Nayo Raincock et Katherine Plouffe, une nouvelle internationale canadienne posera ses valises cet été dans le Sud-Loire ! Il s'agit de l'arrière Samantha Hill (25 ans, 1.77m) transfuge des XCYDE Angels de Nördlingen (Allemagne) où elle tournait à 11,4 points, 5,3 rebonds et 1,4 passe en moyenne la saison passée. Après avoir fait ses classes dans les équipes internationales jeunes, elle a rejoint la sélection nationale seniors lors de la FIBA AmeriCup 2017 et a pris part cette année au tournoi qualificatif olympique (TQO). Après la qualification olympique de l’arrière belge Antonia Delaere (qui devrait quitter le club lors de cette intersaison), une nouvelle Déferlante pourrait donc être du voyage à Tokyo, à l’été 2021.

Un fort accent bleu-blanc-rouge

Dans le cœur du jeu, le recrutement de la meneuse Franco-sénégalaise Bintou Marizy-Dieme (1,64m, 36 ans), a été acté. Ultra expérimentée, celle qui a déjà participé aux JO et aux Mondiaux avec le Sénégal évoluait ces derniers mois à l’étranger (Hongrie, Espagne) et signera donc son grand comeback en LFB, pour épauler Camille Lenglet sur le poste 1 !

L’internationale tricolore Marie Mané (Poste 2, 24 ans, 1,83 m) s’engage elle aussi dans l’aventure, alors qu’elle portait les couleurs de Saint-Amand lors de la saison écoulée. « On a vraiment eu la volonté d’allier jeunesse et expérience, de miser sur des filles qui se donnent en défense… », glisse Aurélie Bonnan. « Le fait que j’affectionne ce type de profil n’est pas une nouveauté (sourire)… Comprendre le collectif, jouer ensemble : s’attacher aux valeurs humaines est pour moi primordial pour que cela fonctionne et que le message passe. »

bonnan papier

Transfuge du Hainaut, Marie Mané s’est engagée pour deux saisons, venant renforcer la base arrière avec tout son vécu international. Issue d’une génération 1994-1995 plusieurs fois médaillée, elle porta la tunique bleu-blanc-rouge en équipe de jeunes (U15 à U20), puis en équipe de France A, avant d’être sélectionnée en équipe de France 3×3 ! La saison passée, Mané avait réalisé des perfs’ convaincantes, sous le maillot nordiste (7,13 pts à 35 %, 2,25 rebonds, 2,4 passes pour 6,3 d’évaluation en 16 matches de LFB). En plus de la Canadienne Hill, le NRB comptera enfin dans la raquette sur la prometteuse internationale U18 française Hatoumata Diakité (Poste 4/5, 18 ans, 1.91m) arrivant tout droit des Flammes de Charleville-Mézières.

« On a encore trois contrats à valider et l’effectif sera alors complet », espère Aurélie Bonnan. « C’est toujours plus long dans les négociations quand les moyens sont limités. Mais c’est à nous de trouver les bons mots pour exposer notre projet de jeu. Une chose est sûre : les filles qui nous rejoignent adhèrent à ce que nous souhaitons mettre en place. »