fbpx

19éme journée  /  Montpellier 1 - 1 FC Nantes (1-0)  / buts de Oyongo (30') et de Louza (50')

Les esprits chagrins n'y verront qu'un match nul de plus. Les autres un verre à moitié plein, et pas seulement 2 points de plus sur le plan comptable. Contre 2 équipes du haut de tableau, Rennes et Montpellier, le FC Nantes de Raymond Domenech a marqué des points dans la tête des joueurs qui ont beaucoup moins subi et retrouvé un peu plus de sérénité, de volume de jeu  et d'application. Avec notamment une seconde période très intéressante, durant laquelle, -dominateurs- les jaunes et verts ont bousculé l'équipe héraultaise en milieu de terrain et auraient pu faire la différence. 

2 points de plus seulement et un classement toujours en zone rouge -certes-. Mais beaucoup plus en réalité dans la tête d'une équipe bien malmenée ces derniers temps par des mots et des attitudes qui cassent. Pas besoin d'être un grand psychologue pour comprendre que la réussite se nourrit d'abord de mots et de regards positifs. Et qu'il faut laisser du temps au temps. Avec ces 2 matches bien maitrisés, Domenech réinjecte petit à petit de la confiance dans la tête d'une équipe et de joueurs qui n'en avaient plus. Et amorce un travail de fond qui ne manquera pas de payer. Il reste 19 matches à jouer aux Nantais pour avancer sur le plan comptable et retrouver un classement de milieu de tableau.  Nul doute qu'ils y parviennent, rassemblés autour de la devise du FC Nantes "Celui qui renonce à être meilleur cesse déjà d'être bon"et d'un entraineur qui en 2002 et 2006 emmena respectivement l'équipe de France Espoirs en finale  du Championnat d'Europe de football et l'équipe A en finale de Coupe du monde.

Quelques appréciations :

Lafont : décisif à plusieurs reprises, il a réalisé une très bonne partie

Corchia : le meilleur nantais sur l'ensemble du match avec des coups de pied de qualité et une bonne prestation en défense

Pallois : il réalise un match sérieux et a fait valoir son expérience

Touré : il est monté en puissance à l'image de l'équipe nantaise - beaucoup d'abbatage

Louza : en difficulté défensivement, on retiendra surtout son but magnifique

Kolo Muani : il a apporté un danger constant dans la défense de montpellier grâce à sa vitesse et à sa conduite de balle

 

INFO : Abdoulaye DABO vers la Juve. Le jeune Abdoulaye Dabo (19 ans) formé au FC Nantes devrait partir la semaine prochaine pour la Juventus de Turin. Un prêt assorti d'une option d'achat. Un départ qui forcément interroge sur la capacité des dirigeants nantais à valoriser et conserver leurs jeunes au sein du club.