fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Même destin pour DJEKO et ANtibes : battus par K.O

Le belge aurait du le savoir : YOKA avait dans son nom de famille les 2 lettres qui forment le mot KO. Qui plus est dans sa version renversée : OK.

Comme Ok pour décrocher un premier titre de champion de l'Union Européenne des lourds. Le champion olympique qui avait reçu une claque du belge lors de la pesée la lui a donc rendu proprement et dans les régles. L'histoire du caporal chef qui s'est pris pour le général ou de la grenouille qui s'était prise pour le boeuf. Un beau combat donc, durant lequel le français a construit durement mais sûrement sa victoire jusqu'au 12éme round, avec l'abandon de son adversaire du jour. Juste avant un coup fatal, pour un DJEKO qui s'est alors certainement rappelé les dernières lettres de son nom de famille. Comme quoi.

Le Nantes Basket Hermine a assommé Antibes

Pro B. Nantes 96-67 Antibes (27-11 / 26-19 / 24-13 / 19-23)

Les hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier ont failli passer la barre des 100. L'américain Terry Smith a battu son record de points marqués en Pro B (31 points).  Et Xavier Forcada a flirté avec le triple double à l'évaluation avec 11 points, 10 rebonds et 8 passes décisives. Pour ne citer qu'eux, tant la domination nantaise fut éloquente hier soir face à un adversaire dépassé dans tous les secteurs du jeu. Une grosse équipe nantaise qui a du faire bien plaisir au coach Jean-Baptiste Lecrosnier, satisfait d'avoir retrouvé une équipe efficace et appliquée.