fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider
Un recrutement 5 étoiles pour le NAHB

Handball : NAHB - Un recrutement cinq étoiles

Le premier mois de l’année a été des plus productifs : le NAHB a déjà bouclé son recrutement pour l’exercice 2021-22. Les arrivées promettent une montée en gamme !

Le contexte sanitaire pourrait rendre les mouvements pour la saison à venir compliqués. Mais le Nantes Atlantique Handball a d’ores et déjà bouclé sa campagne de recrutement. Preuve que le club assoit ses ambitions. Cinq sièges vont se libérer dans l’effectif actuellement en place. Ils sont assurés de trouver une nouvelle occupante pour l’exercice 2021-22.

« On aurait aimé connaître moins de changements mais la réalité du handball professionnel et la conjoncture actuelle en ont décidé autrement", commente Arnaud Ponroy, l’ancien président, toujours présent au club en qualité d’administrateur chargé du recrutement. "Notre priorité a toujours été de trouver le bon équilibre des forces, la bonne proportion entre joueuses françaises et joueuses étrangères. L’objectif principal, pour ce recrutement, était de renforcer notre base arrière et de recruter des gabarits plus costauds pour tenir la cadence face aux gros morceaux comme Brest, en championnat, ou certaines formations en Coupe d’Europe. »

Camille Ayglon-Saurina et Blandine Dancette sont des futures retraitées. Les deux Danoises, Stine Bodholt et Lotte Grigel, iront vers d’autres horizons, à l’instar de Bruna de Paula (Metz). Il a fallu leur trouver des successeurs et ce sont des recrues de choix qu’a dégotées le staff nantais, conforté par l’arrivée du groupe Réalités. « C’est toujours compliqué de repenser un groupe, d’imaginer comment le rendre meilleur, avoue l’entraîneur nantais, Guillaume Saurina. Si on veut passer un cap, c’est obligatoire. Il s’agissait de répondre aux départs, bien évidemment, mais également d’améliorer le plus possible la palette des compétences et la complémentarité des joueuses. On tenait par ailleurs à conserver l’esprit d’équipe exceptionnel qui s’est construit au fil des mois. On a été très vigilants sur les profils humains, comme toujours. »

 

Présentation des cinq filles prêtes à vivre de grandes aventures, toutes les cinq ayant paraphé des contrats de deux ans.

Barbara Moretto (FRA ; Arr. D ; Nice ; 27 ans)

bm

Une habituée de l’élite qui, après sept saisons dijonnaises, a fait un petit crochet à Nice. À Nantes, elle aura le plaisir de retrouver ses anciennes coéquipières de la JDA Déborah Kpodar et Dyénaba Sylla. « Nous étions déjà en contacts avec Barbara l’an passé. C’est donc une finalisation sur le long terme. (Sourire) Sa taille (1,80 m), sa puissance de tir et son excellente relation avec les ailières et les pivots devraient apporter encore plus de variété et de densité à notre jeu. »

Amandine Tissier (FRA ; DC ; Brest ; 27 ans)

at

Un pur produit régional. La Sarthoise va effectuer son come-back dans son club formateur. Elle retrouvera la cité des ducs avec beaucoup d’appétit. « Elle ne bénéficie pas, actuellement, du temps de jeu qu’elle pourrait avoir. C’est une fille polyvalente avec une super vision du jeu, qui défend en 2-3 et qui a pu accumuler une très belle expérience sous le maillot brestois. »

Raïssa Dapina (FRA/SEN ; Ail. D ; Fleury ; 25 ans)

rd

L’arrêt de Blandine Dancette déplumant l’aile droite, le recrutement d’une gauchère était une priorité absolue pour le NAHB. « Raïssa possède le profil technique et humain idéal. Elle va s’intégrer très facilement au collectif, j’en suis persuadé. Elle est toujours souriante, elle a vraiment la pêche sur et en dehors du terrain. Très rapide, dynamique, elle a déjà démontré tout son potentiel. »

Mari Finstad Bergum (NOR ; Arr. G/DC ; Flint Tonsberg ; 22 ans)

mfb

Meilleure marqueuse de son championnat national, la jeune arrière est un vrai produit de l’école norvégienne, passée par les sélections de jeunes et aux portes de l’équipe A (elle est devenue pour la huitième fois championne d’Europe en décembre 2020). « Généralement, avant de se lancer ailleurs en Europe, les jeunes Scandinaves passent par la case Danemark pour s’aguerrir. Mari a décidé de faire ses armes en LBE. Physique, elle est capable de défendre en 2-3 et elle possède cette grande qualité de passe propre aux Norvégiennes. »

Carin Strömberg (SWE ; DC ; Viborg, 27 ans)

cs

Une très belle pioche pour le club nantais. La capitaine de la sélection suédoise « a montré qu’elle suivait de près la ligue française. C’est un pur impact player, elle va apporter de la taille, de la puissance dans les duels et cette culture du jeu scandinave que nous tentons d’entretenir ici à Nantes. » Une personnalité ne manquant ni de charisme, ni de sympathie. Elle devrait ravir les supporters de Mangin-Beaulieu !

 

Actualités

Les huit premières équipes au classement participent aux playoffs, les équipes classées de la 9e à la 14e place jouent des playdowns. Le NAHB et les sept autres équipes disputeront donc au total 9 matches :

27 février au 12 mai : 7 matches (matches retour de la 1ère phase)
19 et 23 mai : finales en matches aller et retour, 1er vs 2e, 3e vs 4e, 5e vs 6e et 7e vs 8e