fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Décidément, rien ne va plus pour le basket nantais. Les Déferlantes, malgré des dernières prestations de bonne qualité, ne décollent pas de leur dernière place. La relégation sera sans doute difficile à éviter à 1 match de la fin de saison.

Du côté du Nantes Basket Hermine, la saison passée - malheureusement interrompue avant son terme- et le recrutement effectué à l'intersaison avaient donné beaucoup d'espoir à un effectif capable sur le papier de compétir pour la montée en Pro A. Las. Le NBH est loin de ses objectifs. La crise sanitaire n'y est sans doute pas étrangère. Ce qui est difficile à vivre pour la plupart des citoyens lambda l'est sans doute tout autant pour des sportifs largement affectés eux-aussi par cette situation inédite. L'Hermine broie du noir et le public nantais aussi, qui aimerait tant retrouver une équipe de Pro A.

Pro B - Nantes Basket Hermine 74-90 Blois (16-25 / 17-19 / 23-20 / 18-26)

Une nouvelle entame ratée, sans rythme, à courir après le score. 11 points d'écart à la mi-temps (33-44). Puis une 3éme période, la seule, durant laquelle retrouve un peu de son jeu, de sa capacité à récupérer des ballons et à développer un jeu de transition. Puis le retour à l'à peu-près, au manque d'inspiration collective. Avec au final, 16 points d'écart et une 3éme défaite consécutive. Avec 50% de victoire pour 14 matches joués dans un championnat au rythme infernal où il reste 20 matches à jouer, tout reste évidemment possible pour l'équipe de Jean-Baptiste Le Crosnier. A question de trouver le bond rebond.

Classement Pro B (cliquer)

Voir le résumé du match (cliquer)

Ligue féminine : Basket Landes 69-61 Nantes Rezé (19-12 / 17-21 / 19-13 / 14-15)

"Je suis venu te dire que je m'en vais et tes regrets n'y pourront rien changer..." Des regrets, il y en eut une nouvelle fois du côté du banc nantais, à l'instar des derniers matches, et de l'aveu même d'Aurélie Bonnan, le coach du NRB. Contre une équipe du haut de tableau, les nantaises rataient leur rentrée de match avant de revenir lors de la seconde période, menant même au score le temps d'un shoot de Mané. A la mi-temps, les Déferlantes rejoignaient les vestiaires sur le score de (36-33). Tout semblait encore possible. Nantes ne lâchait rien mais rendait les armes devant une équipe plus en confiance et plus en jambe. Avec 4 victoires contre 17 défaites et un dernier match à jouer, l'équipe nantaise devra croire au miracle et tout donner le 14 avril prochain contre St-Amand, dernière au classement mais avec un match de retard sur les Déferlantes.

 Classement Ligue féminine (cliquer)