fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider
Fin de route et le masque pour les Déferlantes

Basket - Ligue féminine

St-Amand 98-66 Nantes Rezé Basket (28-13 / 27-18 / 18-18 / 25-17)

Les Déferlantes s’attendaient à devoir batailler jusqu’au bout pour décrocher le maintien. Avec l'espoir d'un remake comme en mai 2019. Mais le sort et le jeu en ont décidé autrement. Contre St-Amand, les nantaises n'ont jamais eu l'occasion de faire jeu égal, dominées dans tous les secteurs du jeu. Après 13 ans dans l'élite, un nombre décidément maudit, le NRB est officiellement relégué en Ligue 2.

Les Déferlantes avaient dérapé à Tarbes (68-73) dans un match qui aurait pu constituer une avancée essentielle pour le maintien. Le rendez-vous face à Charnay s’annonçait dès lors capital. Mission remplie : la marche avait été gravie avec conviction (79-59). En revanche, le Nantes Rezé Basket n’avait pas réussi à relever le défi consistant à s’imposer hors de ses terres. Les joueuses d’Aurélie Bonnan ayant souvent frôlé le succès sans jamais l’emporter. « C’est rageant, commentait la coach nanto-rezéenne, car cela nous aurait mises dans une position beaucoup plus confortable, à un rang plus enviable. Après, on ne peut pas refaire le scénario de la saison avec des ‘‘Si’’…

Et parce que rien ne devait être simple dans cette année décidément pourrie, Bintou Marizy et ses camarades devaient se passer de l’arrière américaine Kaleena Mosqueda-Lewis, touchée au genou avant la rencontre face aux Bourguignonnes. L’éclaircie, dans un ciel on ne peut plus gris, aura été la présence d’Ify Ibekwe. Depuis le coup d’envoi du championnat, le NRB n’avait pas pu compter sur la championne d’Afrique 2019 : l’ailière américano-nigériane s’était blessée durant la préparation estivale, lors de la dernière sortie. Une joie de courte durée, malheureusement, car Ibekwe a été touchée à l’épaule contre Charnay. Elle attendait de connaître le protocole à suivre pour effectuer un nouveau come-back…

Les incertitudes se multipliant à tous les étages, pour l’effectif comme pour le calendrier. Le Nantes Rezé Basket avait appris à vivre avec. Les Déferlantes savaient que la lutte durerait jusqu’au bout.  Le grand duel face au St-Amand a donc signé la fin de l'aventure du NRB en ligue féminine.