fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Ligue de Football des Pays de la Loire : les stages DESTI’ FOOT à l’horizon !

L’été invitera au dépaysement pour tous les mordus de ballon rond ! En juillet et août, pendant 7 semaines, la Ligue de Football des Pays de la Loire organisera ses stages maison, baptisés DESTI’ FOOT, assurément la destination FOOT de prédilection des enfants et adolescents. A consommer sans modération et avec des crampons !

Publireportage réalisé par Edouard Chevalier

Cet été, les futurs Wendie Renard & Kylian Mbappé vont tout bonnement se régaler ! Pour les footballeurs en herbe, direction les gazons, pour une semaine placée sous le signe du Plaisir, du Respect, de l’Engagement, de la Tolérance et de la Solidarité. Forte de son implication dans l’éducation des enfants et des jeunes, l’équipe Desti’Foot s’engage à décliner les valeurs de la Ligue de Football des Pays de la Loire « Soyons P.R.E.T.S Soyons FOOT » dans le cadre de ces stages concoctés sur-mesure. Organisés par la Ligue de Football des Pays de la Loire dans son centre sportif, lieu de résidence du centre fédéral de préformation, ces stages vacances s’adressent à tous, filles et garçons de 7 à 17 ans, licenciés ou non, qui souhaitent progresser en s’amusant, dans une ambiance complètement foot !

Coup d’envoi le 5 juillet !


Ces stages s’adressent aux enfants et aux jeunes, garçons et filles, de 7 à 17 ans répartis en 3 groupes d’âge. Les KIDS (7/10 ans), ADOS (11/14 ans) et JUNIORS (15/17 ans) : tous prendront part à tout un panel d’activités, destiné à fédérer… et à s’amuser !

destifootSur place, les acteurs seront encadrés par des animateurs référents, qu’ils soient éducateurs sportifs ou animateurs BAFA, puisque les animations se compileront. Evidemment, le football sera placé au cœur du jeu, puisque sur 5 jours (du lundi au vendredi), 5 à 8 séances de 2h rythmeront les vacances des jeunes pratiquants. Le programme d’activités a été conçu par des éducateurs diplômés d’Etat, des thématiques techniques et tactiques, pour les joueurs de champs et les gardiens seront mises en place avec une progression sur la semaine. La préparation physique, l’arbitrage, l’alimentation et la santé du sportif seront également abordés. L’occasion d’apprendre, de découvrir, de grandir même… et en ce sens, les organisateurs proposeront de découvrir le Football avec un grand F. Au menu : Futsal, URBAN SOCCER, Futnet (tennis-ballon), e-foot, mais aussi découverte de la ville de Nantes (Eléphant, le jardin extraordinaire, quartier historique etc.), tournoi nocturne et même soirée pizza-cinéma !

En demi-pension (à la journée) ou en pension complète (avec nuitées et soirées, pour les inscrits en demi-pension, possibilité de participer aux soirées en supplément) : DESTI’ FOOT se vivra à la carte, pendant 7 semaines, à compter du lundi 5 juillet 2021.  Voir le site (cliquer)

L’internationale française A Clara Matéo marraine des stages

Ces stages, inspirés du programme éducatif fédéral, ont déjà recensé un renfort de choix : l’internationale française A Clara Matéo, qui connait bien le site de Saint-Sébastien-sur-Loire pour l’avoir fréquenté, en qualité de marraine de cette édition 2021 ! Avec cette « recrue », on peut s’attendre à un grand cru, d’autant que l’attaquante du Paris FC viendra échanger avec les jeunes pensionnaires (par écrans interposés selon ses disponibilités), tout comme certains joueurs professionnels ou encore les membres de Don Bosco Cécifoot, qui proposeront une animation. Oui, sur les bords de Loire, l’été s’annonce show et même bouillant en termes d’engouement. L’an passé, malgré la crise sanitaire, 530 enfants avaient pris part à ces stages (700 en 2019). Enième motif de satisfaction : au moment de se quitter, tous les participants repartiront avec une tenue complète (short et maillot), une vidéo de leur séjour… et des tonnes de souvenirs !

Coordonnées
 ADRESSE POSTALE : DESTI’FOOT
170 Boulevard des Pas Enchantés
 44235 Saint-Sébastien-sur-Loire

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  Tel : 02 40 80 70 55                                                                                                                                           


Inscriptions possibles en ligne et pour connaitre toutes les modalités : www.destifoot.fr
 
 
LE CENTRE SPORTIF A LA LOUPE


Le CRT, c’est aussi…

Identifié comme la « Maison du Football » pour les clubs de la région, le Centre Régional Technique (CRT) de la Ligue de Football des Pays de la Loire est d’abord un lieu dédié au monde du football, mais diversifie également ses activités. Etat des lieux.

Dirigé par Natalie Vrigneau depuis septembre 2019, l’établissement situé en bord de Loire accueille 4 terrains de football et des vestiaires, 116 lits, 1 restaurant (3 salles) et 5 espaces détente. Outil au service de tous les clubs, les licenciés et bénévoles de la région, le temple du ballon rond sébastiennais est également le cadre de vie des 32 jeunes pousses du Pôle Espoirs de la Ligue de Football.
Le CRT est aussi un centre de formation professionnelle, puisque ses salles sont le théâtre de toutes les formations dispensées par l’Institut Régional de Formation de la FFF (IR2F). Ouvert aux autres disciplines, le CRT, centre associé au CREPS des Pays de la Loire, reçoit régulièrement des clubs sportifs (FC Nantes, Girondins de Bordeaux, USSA Vertou…), des Comités et Ligues sportives (FF Handball, CD 44 Rugby, Basket 44…).

Avec ses salles de réunion, son service de restauration et son hébergement, le Centre Régional Technique représente un site remarquable pour l’organisation de colloques, assemblées ou séminaires de formation. Doté d’outils performants (Internet par Wifi, vidéoprojecteur, matériel médical à disposition, espace kiné etc.), de locaux adaptés pour des groupes de 10 à 100 personnes, le CRT et toute son équipe sont à votre disposition 7 jours sur 7.

Agréé par l’inspection académique, le centre héberge également des classes découverte, dans le cadre de séjours dans la métropole.
Tous les profils sont donc les bienvenus, à l’image des groupes de cyclistes, qui font régulièrement escale sur le site, pour un repos bien mérité dans le cadre de l’itinéraire cyclo touristique de « La Loire à Vélo ».  
« Pour décrire notre centre, j’utilise souvent une formule en 3 C : Crampons, Cravates, Cartables », s’amuse la Directrice Natalie Vrigneau. « Cela signifie qu’ici les crampons - et donc les footballeuses et footballeurs – sont prioritaires, mais on favorise aussi une diversité d’accueil entre publics. Entreprises, associations, délégations : ce brassage favorise les rencontres et fait la richesse de notre établissement. A terme, on aimerait continuer d’élargir notre offre, en organisant par exemple des expositions et des conférences sur des thématiques variées. »
Dans ces murs, on prône donc l’esprit d’ouverture, entouré de verdure !
 
 
ENTRETIEN
 Didier Esor : « Au service des clubs »

didier esor Intronisé Président de la Ligue des Pays de la Loire le 19 décembre 2020, après avoir été plébiscité avec 94,26% des suffrages recueillis, Didier Esor s’inscrira dans la continuité de son prédécesseur Gérard Loison, au fil de son mandat qui s’étirera jusqu'en 2024. Le nouvel homme fort de l’organigramme régional, ancien dirigeant au FC Nantes, nous dresse la feuille de route établie pour qu’après la crise sanitaire, les clubs reprennent vie.

Président, vous formiez un véritable binôme avec Gérard Loison. On imagine donc que la passation de pouvoir s’est faite tout naturellement ?


C’est vrai, car Gérard m’avait beaucoup associé à toutes ses démarches, c’était lié au fait que je sois Nantais évidemment, mais aussi puisque nous avons des affinités sur beaucoup de sujets. J’ai beaucoup appris à ses côtés, je le consulte d’ailleurs encore régulièrement sur certains dossiers. Il n’y a donc pas eu de révolution en termes de programme, maisquelques ajustements apportés tout de même. On a par exemple créé un grand pôle compétition-arbitrage-juridique, piloté par Guy Ribrault, Président délégué.

Avez-vous fixé des chantiers prioritaires ?


Oui, pour la Ligue, le sujet central c’est la satisfaction des clubs. Il s’agit de notre priorité, puisque nous sommes au service des clubs. Nous entendons les aider durablement, une commission spécifique est d’ailleurs destinée à cela. On doit aider nos clubs à se structurer, à se former. La formation du dirigeant est aujourd’hui en plein boom et c’est tant mieux. Dans chaque club, peu de gens connaissent les règlements par exemple. J’avais une particularité lorsque j’officiais au FC Nantes : j’étais en interne la personne référente sur les règlements, j’étais sensible à cela. C’est une culture, un état d’esprit à avoir, on travaille donc beaucoup là-dessus avec les éducateurs. La formation des éducateurs est également un autre marqueur fort.
En termes de RSE, on souhaite aussi porter et véhiculer des valeurs fortes, un véritable engagement sociétal, qui passe notamment par l’arbitrage des jeunes par les jeunes. Dans ce registre, nous sommes justement en train de monter un projet, au sein duquel nous associons les éducateurs, les arbitres, les joueurs. L’objectif de ce dispositif est clair : que nos jeunes apprennent mieux les règles, qu’ils découvrent une autre facette de l’arbitrage, pour susciter des vocations. Nous voulons aussi poursuivre la diversification prônée par la FFF, en élargissant notre offre de pratiques (foot en marchant, fit foot, foot golf etc.). Si la situation sanitaire le permet, nous organiserons fin juin-début juillet une manifestation dans toute la région, dédiée justement à valoriser le football dans toutes ses dimensions au travers d’animations festives.

Quid de la fin de saison ?


Je pense qu’on ne se pose plus la question concernant une hypothétique reprise des championnats, on attend désormais que la FFF acte les choses. Ce que l’on espère et envisage en revanche tous, c’est de retrouver d’ici la fin de saison une activité festive, que la reprise de la pratique soit possible pour nos footballeurs. Cela permettrait alors d’envisager l’exercice suivant plus sereinement. La Ligue représente 950 clubs, 152 000 licenciés (165 000 la saison dernière), répartis sur 5 départements. Notre question centrale reste de savoir quelles aides nous pourrons apporter à nos clubs. Si l’on ne reprenait pas, il y aurait immanquablement des pertes en termes de recettes, mais les subventions de la FFF sont restées en l’état cette saison, ce qui permet de ne pas se retrouver dans une situation délicate. Mon job aujourd’hui, c’est de garder tous nos acteurs mobilisés et de faire en sorte que les dirigeants des clubs retrouvent de temps en temps du plaisir. Et je peux vous dire que depuis un an ce n’est pas facile ! S’engager dans ce contexte, c’est beau, en termes d’investissement.

Tout de même, des éclaircies sont apparues dans le ciel ligérien en 2021, avec les parcours remarquables et remarqués de Saumur et Châteaubriant en Coupe de France (qualifiés pour les 8e de finale) !


Oui, chapeau ! J’étais au match de Châteaubriant contre Le Mans (1-0, 6e tour), une rencontre magnifique. J’ai également fait le déplacement à Saumur pour assister à un match de folie contre l’US Montagnarde (3-3, 4 tab à 3, 16e de finale). Au terme de ce scénario extraordinaire, je n’ose même pas imaginer l’ambiance si le public avait été présent… Evidemment, disputer ces rencontres à huis clos n’a pas la même saveur, mais je suis ravi pour ces deux clubs, qui financièrement vont se donner de l’air pour les deux prochaines saisons. C’est un vrai atout de voir nos clubs signer de belles aventures dans cette compétition si spéciale.
 
Suivez l’actualité de la Ligue sur :  https://lfpl.fff.fr/
Facebook : @LigueDeFootballDesPaysDeLaLoire   /  
Twitter : @LigueFootLFPL
  /  Instagram : liguefootlfpl
  /  YouTube : Ligue de Football des Pays de la Loire