fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Contre Quimper, elle n'est pas passée loin. (77-78). Forcément cruelle après une belle remontada façon basket dans un dernier quart-temps acquis aux couleurs nantaises. Mais au terme d'un money-time aussi cruel que mal géré.

Ou d'une décision arbitrale peut-être mal appréciée, pour Jean-Baptiste Lecrosnier l'entraineur nantais. A voir. Au final, un constat amer. Et de 7. Comme autant de revers successifs concédés à l'extérieur. Alors le changement, c'est pour quand ? Pour Denain ou pour aujourd'hui ! Les 2 mon capitaine. Pour autant, les derniers matches des nantais (re)donnent de l'espoir. La victoire contre le leader (Nancy), la défaite d'un point contre le 3éme (Quimper), et de l'avis de tous et d'abord de celui qui s'y connait "le retour à un collectif plus cohérent et une débauche d'énergie" semblent signer le retour de l'équipe nantaise à son meilleur niveau. Verdict ce soir, à l'issue du match contre le 7éme au classement.

Basket-ball : Pro B Denain - Nantes Hermine (20h00)

Les clés du match du côté du Nantes Basket Hermine : (d'après le site du NBH)

Une grosse référence défensive de la division

"Comme lors de la saison écourtée de 2019/2020 (3e défense avec 72.8 points de moyenne), l’équipe de Denain mise sur son intensité défensive et cela semble plutôt bien lui réussir. L’équipe de Rémy Valin occupe à ce jour la 7e place au classement (21 matchs – 13V/8D) et affiche la 4e meilleure défense avec une moyenne de points concédée de 75.5 points. Avec des garçons très actifs dans ce secteur comme Matthieu Missonnier et un collectif de joueurs athlétiques rompus à protéger “leur maison”, le coach local a peut-être pris la bonne option… Après le proverbe ne dit-il pas “la meilleure défense c’est l’attaque” ! Au choix ! Défendre c’est “préserver”, parer une offensive adverse, attaquer est un objectif positif destiné à acquérir et mettre l’adversaire dans la difficulté. "

Physiquement, où en sommes-nous ?

"En ce moment, nous gérons au mieux et avec les meilleures conditions possibles mises à notre disposition, nos phases de récupération… Nous en sommes tous au même point, mais dans notre cas, ces trois échéances en cinq jours ne nous favorisent sans doute pas pour se présenter dans un état de fraîcheur optimal. La prolongation perdue en Bretagne sera certes derrière nous, mais en si peu de temps, aura-t-elle laissé des traces dans les jambes et dans les esprits ? Les joueurs sont très professionnels et mettent tout en œuvre avec les conseils de l’ensemble du staff pour gérer au mieux ces périodes d’entre-matchs. Reste que le corps humain est une machine de précision dont les réactions sont parfois surprenantes… La chose certaine est que chacun donnera le maximum de ses capacités en pénétrant sur le parquet !"