fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Les basketteurs nantais ratent une nouvelle fois le coche avec une 3éme défaite consécutive à domicile en quatre journées.

Un match bien entamé, sérieux dans l'engagement et le respect des consignes données par le coach. Jusqu'au début de la seconde période et d'un terrible 11 à 0. Les nantais parvenaient néanmoins à revenir à un score de parité (74-74) à quelques minutes de la fin avant de craquer dans les utimes secondes. Rageant une nouvelle fois.

Nantes Basket Hermine 76-78 Paris (20-18 / 20-24 / 17-25 / 19-11)

L'analyse de JB Le Crosnier :

Le commentaire de Jérôme Sanchez :

La marque :

Nantes : Smith (16) – Sylla (15) – Rougeau (13) – Sanchez (10) – Negrobar (9) – Gibey – Eyango – Gauthier – Desseignet (5) – Ajayi (8)

Paris : Ganapamo – Gendrey – Boatright (13) – Kamagate (10) – Denis (10) – Barbitch (2) – Chery (7) – Sleva (16) – Boungou-Colo (7) – Begarin (13) –

Les réactions  : Voir aussi le site du NBH

Jean-Baptiste LECROSNIER (coach de Nantes) : “On fait le pari de mixer les défenses, d’alterner des choses. Ca a plutôt bien fonctionné en première mi-temps mais dans le 3ème quart-temps, ils ont mis de gros shoots. On a donné quelques aides inutiles parfois. On a fait le pari de mixer défensivement ce qui a pu ralentir le rythme. Mais il y a aussi eu des choses positives. On enchaîne les matches tous les 3 jours et on nous a forcé à jouer mardi à Rouen alors qu’ils avaient 3 cas. Et le lendemain du match, Rouen avait 2 cas supplémentaires. Et cela peut bien sûr avoir des conséquences pour nous. On a ainsi eu un joueur positif au COVID. Je trouve ça complètement illogique. L’équipe de Rouen elle n’a pas joué ce soir. Demain, nous serons testés et j’espère ne pas avoir de mauvaise surprise. Elle est où la cohérence ? Peut-on prendre en considération les joueurs, les équipes ? Ce qui me fâche le plus, c’est que ce n’est pas cohérent. Ce soir, je n’ai rien à redire sur l’engagement des garçons. On peut être frustré car on a encore un ballon à 35 secondes de la fin et on ne prend pas de shoot. La pièce ne tombe pas du bon côté. Et ça fait beaucoup beaucoup de regrets. On est 7 pros et l’énergie il faut la mettre au bon endroit en faisant preuve de maturité. On a quelques joueurs expérimentés et j’aimerais que ces joueurs fassent preuve plus de maturité.”

 

Jérôme SANCHEZ (ailier de Nantes) : On les a laissés prendre du rythme et c’est une équipe bourrée de talents. On perd le fil pendant 2 minutes. Après, on n’a absolument rien lâché et après ça se joue que sur des détails sur la fin. Et quand on jette la pièce, ça tombe rarement de notre côté. A l’évaluation on est souvent devant mais on n’est pas souvent récompensés. Dans l’ensemble, c’est un bon match. Après c’est sûr c’est frustrant car tout le monde a envie de gagner, les joueurs, le coach, les supporters. On fait de la vidéo, on bosse mais c’est pas facile de trouver des explications. C’est le basket et c’est ce qui fait aussi sa beauté. On peut se mordre les doigts sur pas mal de matches cette saison. Maintenant on a 2 matches à l’extérieur et on va essayer d’aller chercher 2 victoires. On voulait contrôler le rythme, on a alterné les défenses, on voulait les ralentir. Sur l’ensemble du match, on a été plutôt cohérent mis à part ces 2 minutes. On a des petits soucis avec l’effectif ce qui engendre un peu plus de fatigue mais c’est la même chose pour tout le monde donc ça ne constitue pas une excuse.”