fbpx
L’actualité du sport nantais, 100% GRATUIT Version papier & numérique
Slider

Dante (défenseur - OGCN):

 « On le sait, les nantais sont revanchards après une saison difficile. On peut mieux faire mais on va se contenter de ça. Nous avons trouvé une équipe très difficile à manœuvrer. Ils ont des joueurs mobiles devant et de la qualité. C’est un match fondateur pour nous. Il faut aussi être capable de l’emporter dans ce type de situation.»

 

Christophe Galtier (entraîneur OGCN) : 

« Si on m’avait dit à la mi-temps du match que l’on gagnerait je n’y aurais pas cru. J’ai eu du mal à reconnaître mes joueurs. On a manqué de tout dans cette première période. On a essuyé une très grosse tempête en concédant beaucoup de corner et de coup-franc. Nous avons eu de la réussite après avoir été malmené une bonne partie du match. Je les avais vu très bon contre Lyon (les joueurs nantais).  La tactique nantaise demande beaucoup d’énergie. Ça peut également engendrer de la frustration. En fin de match, le groupe nantais s’est étiré et nous avons pu jouer entre les lignes … Ce qu’on voulait faire depuis le début du match »

 

Sébastien Corchia (défenseur FCN) : 

« J’ai le même sentiment que le match face à Lyon avant la trêve internationale. On était présent dans la mentalité, dans l’engagement. C’est rageant de sortir avec zéro point . On a loupé beaucoup d’occasions. Si on arrive pas a gagner il faut au moins réussir à ne pas perdre. » 

 

Antoine Kombouaré (entraîneur FCN) :

« J’ai le sentiment que je vais faire la même conférence de presse que lors du dernier match face à Lyon. Encore pire même après cette défaite 2-0. Pour autant, j’ai aimé le visage de cette équipe. C’est de cette manière que l’on va réussir à gagner enfin. La réussite ça se provoque. C’est un peu un chemin de croix … On a frappé 19 fois fois dont 14 tirs dans la surface adverse. On ne peut pas parler de Hold up ! La leçon à retenir c‘est que quand on n'est pas capable de marquer, il ne faut pas prendre de but. C’est une défaite qui fait mal. On a montré de belles choses, on est très solide. Mes joueurs ont pris un coup derrière la tête, bien sûr. Ils sont déçus, frustrés ! Mais même mené au score on a continué à pousser. On a confiance en nous et en notre jeu.