fbpx
Guillaume Saurina : « L’urgence ? Planifier les calendriers »

Vendredi dernier, les instances ont définitivement mis un terme à la saison 2019/2020 de Ligue Butagaz Energie (qui passera désormais de 12 à 14 équipes). Figé à l’issue de la 19e journée, le classement n’attribue pas de titre de Champion de France (Brest et Metz terminent premiers, à égalité).

Le NAHB boucle cet exercice au 4e rang, synonyme de qualif’ pour la prochaine campagne européenne. Guillaume Saurina, qui prendra les commandes des Roses en 2020-2021, fait le point avec nous sur les dossiers qui animent ce printemps, décidément placé sous le signe du chamboulement.

Guillaume, après le clap de fin de cette saison, le NAHB est donc assuré de retrouver l’Europe la saison prochaine, avec une 4e place entérinée…

« Oui, mais il n’y a pas eu de grandes surprises au moment de l’annonce de toutes ces décisions, on s’y attendait. Désormais, il faudrait savoir quand on pourra reprendre. Et je ne parle même pas des compétitions, mais bien des entraînements. On n’a aucune certitude sur la réouverture des installations en juillet… Je suis toutes les semaines en contact avec Nantes Métropole mais les autorités ne peuvent s'engager sur aucune date, au regard de la crise sanitaire que nous traversons. Le coup d’envoi de la prochaine édition de Ligue Butagaz Energie est espéré le 22 août et la Coupe d’Europe devrait être décalée (date initialement prévue au 5 septembre). Maintenant, ce ne sont que de simples spéculations. On ne sait d’ailleurs pas non plus si l’on aura le droit de voyager… »

« Depuis que je suis au NAHB, j'ai connu plus d'un rebondissement ! »

Vous aviez déjà validé tout votre recrutement, un poids en moins pour vous qui allez connaître votre première saison en tant que numéro 1 sur le banc...
« Effectivement, les arrivées étaient bouclées, mais tout faire à distance est vraiment particulier. Les filles ont légitimement beaucoup de questions... On croise les doigts pour que les joueuses hors espace Schengen soient autorisées à nous rejoindre en temps et en heure, je reste par exemple en contact très régulier avec notre Brésilienne (l’explosive Bruna de Paula, qui arrive de Fleury, NDLR). Depuis que je suis arrivé au NAHB, on peut dire que j'ai connu plus d'un rebondissement (rire) ! Le baptême du feu en tant que coach principal est donc dans la continuité (sourire)…. J’ai dû repenser la prépa’ car on devait réaliser un stage en Suède, mais planifier des rencontres amicales est aujourd’hui au point mort. » saurina papier nahb

À l’heure actuelle, quel vous semble l’élément primordial à solutionner ?
« À la sortie du confinement, l’urgence sera de planifier les calendriers. Les joueurs de Lidl Starligue utilisent un logiciel prenant en compte tous les événements nationaux et internationaux. Cela pourrait faire avancer les choses d’y avoir également recours. Notre volonté est vraiment de préserver la visibilité de la pratique féminine professionnelle. »