fbpx
Le VBN à l'attaque.

Cyril Ong : « Elever notre niveau de jeu dans les grands matchs »

Avec leur parcours (presque) sans faute en championnat et une gestion des aléas maîtrisée, Cyril Ong et les volleyeuses nantaises assument totalement leur costume de patronnes à l’aube d’un hiver qui, s’il se déroule dans son intégralité, s’annonce dantesque.

Malgré tous les remous, les passion'nantes n’avaient tout simplement pas quitté l’autoroute du succès depuis la remise en route du moteur, avec une série d’invincibilité de 7 rencontres sur les 7 premières affiches de la Ligue A version 2020-2021, au moment d’attaquer le mois de décembre. Jusqu’alors, ce VBN remasterisé récitait une partition sans la moindre fausse note, comme le soulignait le chef d’orchestre, Cyril Ong : 

« Il est certain qu’avec de pareils résultats, nous sommes dans notre plan de marche et je suis donc très satisfait. Mais de toute façon, si l’on voulait nourrir des ambitions pour cette saison, il fallait signer ces performances », résumait le technicien nantais, toujours aussi précis dans ses attentes... rappelant au passage que seul « le travail a permis de gérer les nombreux changements réalisés dans le six titulaire, afin d’obtenir dès le début de saison une équipe performante. Seules nos deux centrales et notre passeuse étaient là la saison dernière. Cela nécessite évidemment de la réorganisation, de retrouver des repères et des automatismes. Le groupe évolue bien, on progresse en termes d’expérience collective à chaque match. »

Un mois de décembre XXL en perspective

Des paramètres extrêmement positifs qui ont donc permis au VB Nantes, malgré l’absence en début d’exercice de la recrue cubaine sur le poste de pointue Yaremis Mendaro Leyva et, dès la préparation estivale, la très lourde blessure de l’attaquante-réceptionneuse allemande Katharina Schwabe (rupture du tendon d’Achille) de s’en sortir aussi bien à l’extérieur qu’à domicile. Un joli petit pécule de points qui ne sera donc plus à prendre, d’autant que si les températures risquent de dégringoler en flèche question météo, celles sur les parquets vont clairement augmenter en décembre. « Effectivement, oui, cela ne fait pas de mal d’arriver dans de bonnes conditions et avec un effectif désormais au complet pour attaquer de gros chocs … si bien sûr tout a lieu. Il va falloir élever notre niveau de jeu dans les grands matchs, on le sait déjà. Je m’attends à ce que les filles terminent le mois de novembre épuisées et pourtant il faudra rapidement digérer car le mois de décembre est plus que chargé... »
Et pour cause, ce ne sont pas moins de sept rencontres qui attendaient Lauren Schad et ses coéquipières, dont le grand plongeon dans leur groupe volcanique de Ligue des Champions. Le lancement des hostilités sur le Vieux Continent est programmé au 8 décembre, pour inaugurer la nouvelle formule en plateaux aller/retour (lire par ailleurs) ! Une entrée dans l’hiver qui ne manquera pas d’affirmer tout le caractère de Sanja Bursac et sa team, ces Passion’Nantes ayant déjà très clairement annoncé la couleur : dans la course au titre, elles comptent bien ne pas facilement lâcher les commandes de ce championnat 2020-2021… Du moins, c’est ce que l’on pensait, avant l’entame de ce 12e et dernier mois de l’année.

Le couac face à Béziers, un simple accident de parcours ?

Le 1er décembre, dans un Mangin à huis clos, les leaders invaincues de la division ont fini par céder, au moment d’accueillir leur dauphin, Béziers (défaite 0-3).
Jamais avare de bons mots, Cyril Ong ne les a pas mâchés après le courant d’air - ou plutôt la tornade… - subi : « On a été… nul, un confinement dans les têtes et dans les jambes. J’ai essayé beaucoup de choses, mais aucun message n’a été entendu, tout était fermé. »
85 minutes ont en effet suffi aux Angels pour rentrer dans l’Hérault avec une victoire tonitruante 3-0, donnant aux locataires de Mangin le goût amer de la défaite, oublié depuis de longs mois. Au passage, les Biterroises ont fait coup double, en revenant à hauteur de leurs homologues nantaises (20 points glanés de part et d’autre après les 8 premières journées).

Dans une saison où la régularité fait figure de quête, recherchée par toutes les équipes, les Nantaises ont donc dérapé. Un blackout qu’elles n’avaient jamais connu jusqu’ici, toujours en capacité de rebondir, même lorsque l’adversaire venait les mettre au pied du mur. Une simple piqûre de rappel biterroise pour se souvenir que rien n’est jamais acquis dans cette Ligue A féminine ? Finalement, à point nommé ? Eléments de réponse d’ici Noël…

EUROPE
Mangin, épicentre de la CEV Champions League !

Afin de répondre aux nouvelles contraintes liées à la crise sanitaire, la CEV a revu sa copie concernant une Ligue des Champions évidemment chamboulée. Devant logiquement débuter fin novembre, celle-ci connaîtra finalement ses premières confrontations en ce mois de décembre, avec à la clé deux grands plateaux… dont un à Nantes !
A raison de six matchs aller comme retour sur trois jours (2 matchs par jour), cette formule se divisera entre Conegliano et, donc, Mangin ! L’objectif de ce nouveau format étant de réduire le nombre de déplacements (un ou deux par équipe, contre trois auparavant) et de concentrer le tour principal sur deux semaines (contre six dans la précédente formule).
Une prestigieuse responsabilité pour un VB Nantes qui accueillera les Italiennes mais également Fenerbahce (TUR) et, grand changement, le Calcit Kamnik. Les Slovènes ont été repêchées suite au retrait des Russes d'Ekaterinbourg, leurs mesures sanitaires gouvernementales plus contraignantes les empêchant de se déplacer ou bien d'accueillir sur ces nouvelles périodes de compétition. Mangin, the place to be !

La Formule

Programme du Groupe B  https://www.eurovolley.tv/en-int/page/home-cev

GROUPE B : Imoco CONEGLIANO, VB NANTES, Fenerbahce ISTANBUL, Calcit KAMNIK

Tournoi 1 : 6 matchs aller du groupe B, joués en Italie à Conegliano, les 8-9-10 décembre 2020.
Tournoi 2 : 6 matchs retour du groupe B, joués à Nantes, les 26-27-28 janvier 2021.
Les premiers et les trois meilleurs deuxièmes des 5 groupes se qualifieront pour les quarts de finale de la compétition.